Témoignages

Pour vos mots, votre confiance, notre voyage commun… Merci.


Sabine (Montpellier) – Trajectoire Miroir du 8 février 2022

La canalisation de Vanessa Oria.
En soi, c’est un moment de grâce : la douceur de sa voix, la sensibilité qu’elle met « à accueillir » est telle que même si la séance s’est déroulée via zoom, j’ai eu l’impression d’être assise à ses côtés, assise sur un siège en velours…
La séance se déroule très simplement, sans artifice, comme une conversation entre trois espaces, le mien, intime, le sien, avec sa façon d’être au monde, et les guides. Elle commence tout doucement à se mettre en contact avec ma vibration et aussi ma partie qui demande à s’exprimer !
Pour le contenu, je suis tombée en Amour des mots qui sont sortis : ils me parlent, résonnent encore et encore : exprimés dans une ferme bienveillance, ils m’accompagnent. Je retourne régulièrement lire ces mots dont j’ai ressenti le besoin d’avoir la trace écrite : c’est donc tout naturellement que je me mets à relire ces phrases. Quand je me sens perdue, tendue, mais aussi quand je me sens bien, en réceptivité. Ils m’encouragent. Je sais qu’ils rejoignent le cœur de mon être, donc ils m’invitent à me recentrer. Bravo pour ce travail de traduction. De l’invisible. Logé quelque part entre terre et ciel, dans la verticalité de mon être et rendu disponible et tangible grâce au travail consciencieux de Vanessa Oria.
Merci du fond du cœur. C’est une expérience que chacun, chacune devrait s’offrir en ces temps chahutés. Afin de se recabler à son essence ! Pour poursuivre le chemin terrestre avec lucidité et exigence et de façon plus fluide. Je précise également que moi-même je Canalise régulièrement. Cependant, comme se couper les cheveux soi-même est hasardeux et inconfortable – nous n’avons pas des yeux derrière la tête – la canalisation pour soi-même n’est pas toujours aisée…
Et c’est tellement agréable de recevoir – « re-se-voir » au travers de la canalisation d’une personne experte de la traduction de l’invisible. Afin d’accéder finement et sensiblement à sa part élevée.
Et re-se-voir comme lors d’un vol d’avion son paysage intérieur du point de vue des étoiles !

Claire (Narbonne) – Trajectoire Miroir du 7 février 2022

Cette séance a ouvert des portes qui étaient restées fermées… Merci pour ton aide.